39_3_1008

de "veiller" sur notre bien être sans jamais renchérir dans l’hystérie.

Quant à la "roulette russe" que serait inévitablement et normalement la sexualité, c’est parce que vous n’envisagez qu’une sexualité furtive, compulsive voire vénale que vous utilisez cette image, qui ne renvoie qu’aux "coups" que l’on "tire". Je vous parlais de l’apologie par des assos d’un pervers qui mentait délibérément à sa partenaire habituelle sur son statut sérologique. Or, les CDAG , notamment le A (anonyme) et le G (gratuit) sont là précisément, entre autres, pour permettre à des couples de se passer du préservatif, sûrement pas pour permettre à des criminels de tuer impunément avec leur queue pour se consoler d’avoir chopé le virus!

Et je dis fantasmatiques persécutions dont seraient victimes uniquement les séropositifs au VIH, parce que précisément, pour les banques et les assurances, c’est de l’intrusion dans la santé de tous les éventuels clients de leurs "produits" qu’il s’agit, et pas seulement dans celle des séropositifs au VIH ! Cela n’a donc absolument rien à voir avec le consentement éclairé dans le cadre d’un traitement en cours ! Ni rien à voir avec la responsabilité pénale de qui se rend coupable d’une contamination volontaire. Sauf évidemment si,
michael kors portafogli, à des fins de propagande justicière délirante,
michael kors totess, on mélange tout n’importe comment.

Et les postures avantageuses ne font souvent que dissimuler de bien mesquins intérêts : quand des assos se sont opposées par tous les moyens à la déclaration obligatoire de la séropositivité, mesure de prévention pourtant évidente et banale, ce n’était pas pour "protéger" je ne sais qui de je ne sais quoi, mais pour se protéger elles mêmes d’un instrument qui permettait de mesurer l’efficacité, ou plus exactement l’inefficacité, de la prévention qu’elles avaient vendue, et quasi monopolisée, à grand renfort de tapage médiatique. Privatisation de la prévention qu’aucun mouvement politique ou syndical n’a critiquée.

Et TELLEMENT"de fait", comme vous le dites,
chanel accessori chanel caso, que vous êtes royalement passé outre

Tags: ,

Leave a Reply